Associations : une nouvelle cible pour Galonnier

Après avoir lamentablement déshonoré des adhérents et responsables Villeneuvois d’ associations en employant le terme méprisant de « Ces gens-là » pour les nommer dans la presse locale il y a quelques jours, Galonnier continue son œuvre destructrice en condamnant les clubs locaux de tir à l’arc à une mort certaine à cause de sa négligence et de son manque flagrant d’anticipation. Une association de pétanque et celle des Gunfighters sont également concernées.

En effet, ces associations se retrouvent expulsées de leurs locaux par décision préfectorale du 5 octobre dernier.

Suite à la demande de la mairie, une visite de contrôle des anciens établissements Pernod a été effectuée et son procès verbal soumis à l’avis de la commission d’arrondissement contre les risques d’incendie et de panique dans les Etablissements Recevant du Public et IGH.

La commission a émis un avis défavorable à l’unanimité pour ces bâtiments qui ont été considérés comme très dangereux et insalubres !

Rendez-vous compte, La municipalité n’a non seulement pas été capable d’anticiper cette situation mais elle n’a effectuée aucun travaux pour remédier à la dangerosité de sites où elle a pourtant volontairement laissé l’accès durant des années à des administrés Villeneuvois!

Rassemblement Villeneuvois avait déjà, par le passé, tiré la sonnette d’alarme concernant l’insalubrité de ce site (cliquez ICI pour consulter).

La réhabilitation des Ets. Pernod dont la mairie est déjà propriétaire restait la solution pour la création des nouveaux services techniques.
Nous ne redirons jamais assez que l’acquisition de l’ancien Intersport demeure un lourd investissement, incohérent et démesuré.
Parce qu’une fois de plus le projet n’était pas sien, Galonnier joue l’éternel refrain du Calimero et préfère se dédouaner du choix du site de « l’ancienne gare » en prétextant l’arrivée de la ligne LGV alors que la problématique est exactement la même concernant l’ancien Intersport !

Dire que la commune aurait pu faire l’économie d’un million d’Euros…
Et qu’une faible partie de cet hallucinant emprunt aurait suffit pour trouver une solution au problème des associations concernées…
A croire que le problème est tout autre.
Peut-être Galonnier a t’il peur de futurs logements sociaux à proximité ?

Quoi qu’il en soit, des solutions inacceptables ont été proposées par la mairie aux Apaches Villeneuvois et à l’Arc Club Villeneuvois:
Un terrain en campagne sans abris ni éclairage!

A quelques jours du mois de décembre, la mairie décoche sa plus belle flèche et jette dehors les adhérents d’associations qui, rappelons-le, sont les clubs les plus titrés de France en Foyer Rural.

Quelle belle preuve de reconnaissance de la part du Saigneur de Villeneuve-lès-Béziers!

De la à penser que cette décision a été voulue par le 1er Adjoint qui tient dans sa ligne de tir les archers depuis quelques années, il n’y a qu’un pas tant la municipalité était parfaitement au courant de la non-conformité de ces salles.
Alors qu’un membre de sa famille pratiquait le tir à l’arc dans ce club au début de leur premier mandat, Patrick Sol accompagné du maire s’était alors insurgé des conditions inacceptables de pratiquer ce sport dans de telles conditions.

Pourtant, et ce malgré de nombreuses demandes, rien n’a été fait par la mairie pour remédier à cet état de faits, pas même pour placer des WC dans les locaux !

Le tissu associatif n’est vraiment pas logé à la même enseigne par ces élus.
Difficile d’imaginer certains clubs ou associations infiltrés par des élus connaitre le même sort…

Tous les sujets concernant la commune sont traités en dépit du bon sens et contribuent à la destruction massive de notre village.

R.V.

Une réflexion sur « Associations : une nouvelle cible pour Galonnier »

  1. La question qu’il faut se poser est : Que vont devenir les établissement Pernod Propriété de la Mairie, c’est à dire nous tous ! Et ces deux associations que vous citez, il va leurs trouver un endroit non dangereux où ?
    Sur le divan, JPG, dis nous où et pk t’as mal, que s’est-il passé ? Confie toi… 🙁

Laisser un commentaire