Archives de catégorie : Activité économique / Emploi

MI-MANDAT OU PLEINE ESBROUFE (SUITE)

Galop : mesure de vitesse de l’allure de Galonnier à tenir ses promesses, ni “pas” assez, ni “trot” !

Après les 6 priorités, poursuivons l’esbroufe avec les 45 engagements :

1 / Une opposition respectée (pour ne pas dire absorbée!)

Fallait-il lire la fausse opposition idéale ?
Car les véritables oppositions ne sont jamais écoutées, y compris les voix discordantes de la majorité municipale.
Elles sont toujours mises au ban, harcelées et vilipendées selon les bonnes vieilles méthodes staliniennes.

2 / Des commissions municipales au rôle renforcé

Encore de belles paroles !
Quels villeneuvois non issus de la clientèle galonienne sont-ils entendus ou font partie des commissions ?
Quels riverains ont-ils été associés aux dossiers importants ?

3 / Un dialogue permanent avec les associations

Fallait-il entendre un dialogue de sourds ?

4 / Mise en place d’accords contractuels avec les associations

Les associations qui n’étaient pas dans la mouvance de la municipalité ont été sabordées, soit financièrement, soit par la non mise à disposition (ou le non renouvellement) d’un local.
On appréciera donc cet engagement « républicain »…

5 /  Renforcement de l’information aux Villeneuvois

Effectivement, le mandat a commencé par la longue absence (8 mois) soigneusement cachée du « maire empêché » qui a tout de même continué à palper ses pleins émoluments.

A n’en pas douter, c’est assez paradoxal !

Toutefois, il est vrai que le journal municipal s’est bien transformé : une forme plus soignée mais un fond surfant exclusivement sur le vide, l’égo du saigneur et la désinformation caractérisée.

6 / Création d’un conseil intergénérationnel

Un grand absent !
Les plus âgés doivent être empêchés et les plus jeunes pas encore nés ?

7 /  Affirmation du rôle de Villeneuve dans l’agglo

Effectivement, Villeneuve est si bien entendue à l’agglo que la commune est totalement sacrifiée (dossier LGV, dossier Capiscol, dossier taxe professionnelle, dossier sur l’eau, dossier incinérateur de boues…) et perd même un siège de représentant !

8 /  Voir loin

L’avenir durable selon J-P. Galonnier passait par la gare LGV de Villeneuve, et c’est tout !

Voir loin qu’il disait ?

9 / Mise en place d’un service vigilance : Villeneuve ville propre, ville sûre

Il s’agissait de la mise en place d’un service d’alerte par SMS et par un numéro vert, d’installation de sanisettes, d’éteignoirs à cigarettes sur toutes les corbeilles de rues, d’espaces dédiés au street-art, de week-end citoyens « Villeneuve fais toi belle » (et tais toi?), d’un renforcement de la vidéosurveillance…
Peut-être ce dernier point sera t-il finalement initié en 2017 (ou 2018, ou …).

10 / Renforcement des services municipaux à la personne

Nous proposons une relecture du titre : Renforcement des services municipaux à personne !

11 / Mise en place d’un schéma communal espaces verts

Il mettait en avant la mise en valeur du Canalet, la réalisation d’un parcours de santé… et la sécurisation de ces espaces.
A ce rythme, ce schéma sera fait pour la prochaine municipalité !

12 / Requalification de l’office de tourisme

Enfin, un engagement tenu, mais par l’agglo !

13 / Création de la ZAC ouest

Galonnier proposait un aménagement urbain qualitatif avec la création d’un véritable cœur de quartier à la Montagnette.
En implantant une barre HLM pour 500 personnes ?

14 / Création du port fluvial « les Vernets »

Autrefois descendu en flèche par Galonnier, lorsque ce projet était initié par le maire Michel Solans, le voilà ressorti des cartons.
Mais au lieu de réaliser ce projet ambitieux, voilà ce que le saigneur nous inflige : une décharge de vaisseaux fantômes et un chapelet de squats entre Villeneuve et Cers !

15 / Création d’un nouveau centre technique

Avec des objectifs sociaux (bien-être des employés:ils apprécieront!), d’efficacité et d’optimisation, la création de ce nouveau centre technique municipal devait regrouper les différents ateliers ainsi que le stockage des matériaux, tout en respectant le PLU, une approche énergétique économe et de développement durable.

On ne voit pas encore la marmotte et le chocolat mais ça ne devrait pas tarder.

16 / Création d’un service municipal « commerce et entreprise »

Encore un oubli !

17 / Création de parking

Ce point annonçait la création de plusieurs parkings : boulevard F. Mistral (déjà promis dans le 1er mandat et toujours en souffrance), place des anciennes écoles (c’est fait!), place G. Péri (très mal refait : un coût exorbitant pour quelques malheureuses places en plus, sacrifiant une fontaine laissée à l’abandon et donnant aujourd’hui à ce site patrimonial une image très enlaidie), un parking sous vidéo-protection au domaine du parc (?).

18 / Modernisation des équipements sportifs

Des pistes étaient données :

  • aménagement du terrain Dardé…
  • accès plus facile aux équipements existants : effectivement, les riverains constatent que des petits sauvageons sautent plus facilement portail et grillage…
  • les courts de tennis transformés en complexe sportif : rien que ça ?

19 / Création d’une maison de l’emploi communautaire

Force est de constater l’implication évidente de J.-P. Galonnier sur ce dossier !

20 / Maison des ados

Le club ados était déjà existant mais l’organisation de rassemblements éphémères avec les familles autour d’une activité sportive, d’un débat ou d’un moment convivial se fait attendre.

21 / Création d’une maison de quartier (aux Jardins du soleil)

Comme dirait Gilbert Montagné : « elle est super longue cette éclipse ! »…

22 / Création d’aires de jeux

Les petits qui les attendaient seront bientôt grands et en âge de voter !

23 / Création d’une passerelle sur les berges du canal

Malgré l’insécurité du pont actuel pour la circulation piétonne et sa non conformité, le Maire a encore brillé par son inaction et ses promesses venteuses.

A croire qu’il a fait sien le dicton : les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !

A suivre…

R.V.