Archives de catégorie : Actualités

Imposture !

Remarquablement épaulé par son DGS qui lui a servi un discours à la hauteur de sa petite personne, Jean-Paul Galonnier a livré sa plus belle imposture durant 40 minutes à une poignée de Villeneuvoises et de Villeneuvois (les 4141 autres ayant préféré rester à la maison).

Où sont passées les 2000 personnes qui se faisaient un plaisir de venir jadis pour les vœux de ses prédécesseurs ?
La population augmente mais la popularité du roi bidon du tout béton s’écroule!

Maigre assistance donc mais qui aurait pu être légèrement grossie si quelques membres du collectif PAREV, venus banderoles à la main défendre l’intérêt de nos enfants et des riverains du stade municipal, n’avaient pas été refoulés manu militari à l’entrée de la salle.

Ah elle est belle la démocratie selon Galonnier !

Alors que partout en France les maires de villes et de villages adressent leurs vœux à la population entourés de leurs élus majoritaires (et quelquefois d’opposition), Galonnier était quant à lui tout seul sur scène et pour cause : seulement un petit tiers des élus, « opposition » comprise, était venu assister à la cérémonie !

Triste fin de règne d’un imposteur en puissance…

Même les présidents d’association annoncés nombreux dans la salle se comptaient sur les doigts d’une main !
Et pas un seul mot bien sûr pour nos commerçants et artisans.
Le désintéressement se poursuit pour ces Villeneuvoises et ces Villeneuvois qui essayent de faire vivre le centre-ville.

Triste réalité…

Un programme pas fait en 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017 mais à faire en 2018… Voilà comment nous pouvons résumer le discours vaporeux de Galonnier.

Une longue litanie de promesses non tenues depuis 10 ans !
Et quand enfin les élus se réveillent, le moins que l’on puisse dire c’est que c’est loin d’être concluant :

    • Les 13 caméras reliées au centre de supervision de notre Police Municipale n’ont pas empêché ces jours-ci les actes malveillants à l’encontre de la devanture du Grand Café sur la place ni la crémation d’un véhicule dans une rue du centre historique. Nul doute qu’ils auront l’œil par contre pour verbaliser certaines incivilités routières dans les mois à venir…
    • Le Boulevard Mistral, dont les travaux n’ont pas commencé en novembre 2017 comme le laisse entendre Jean-Paul Galonnier mais fin 2012, devait selon ses promesses être terminé en mars 2013. On s’étonne toutefois que les réseaux d’assainissements déjà complètement refaits à neuf en 2012 soit à nouveau repris aujourd’hui. Ce sera finalement en avril 2018 que les riverains seront délivrés mais au prix d’une interminable attente et de nombreuses places de parking disparues (voir ICI notre précédent article sur le sujet). C’est certainement la raison pour laquelle dans son discours, Galonnier a promis de nouveaux stationnements et une voie de déplacement doux … sur le chemin St Michel… c’est-à-dire de l’autre côté du village !
    • La passerelle tant attendue et dont on s’empresse de nous présenter un projet d’étude qui ne tient même pas compte des personnes à mobilité réduite, des parents et grands-parents avec des poussettes et même des cyclistes puisqu’il y a des marches de chaque côté pour la traverser ! La municipalité se justifiera en disant qu’il s’agit de la première version du projet alors que les administrés attendent de sa part du concret. Galonnier ira même jusqu’à avouer que le site du canal du midi à cet endroit n’est pas reluisant ! A qui la faute ?
    • Le parc d’attraction. Galonnier rêve de grand huit… lui le double zéro ! il est prévu avec une surface de 140 ha sur le domaine de Bayssan donc loin de Villeneuve-lès-Béziers. C’est ballot ! A moins que Galonnier ait enfin trouvé un emplacement pour en implanter un deuxième dans la région, lui qui n’est pas fichu de trouver des emplacements pour remédier à la carence en logements sociaux !
    • Les logements sociaux justement dont il nous annonce la concrétisation rapide de 188 d’entre eux en omettant volontairement de préciser que 143 sont bloqués par des recours de riverains.
    • Des classes supplémentaires, une nouvelle cantine et un préau pour les écoles. Indispensables et fortement attendus mais inutiles s’il s’entête à maintenir le choix d’une antenne relais Orange à proximité car nombreux sont les parents qui retireront leurs enfants pour les scolariser ailleurs si  ce dangereux projet abouti. A l’heure où la ville de Béziers a fait le choix du bon sens quant à l’exposition du public par les ondes électromagnétiques, les élus Villeneuvois (moins soucieux de la santé de leurs administrés) s’obstinent ! Visiblement les époux Ménard n’ont pas le même point de vue que nos Pieds Nickelés du groupe « IDÉAL » bien que ses derniers s’autoproclament désormais de leur famille politique (voir ICI notre article). Y’aurait-il de la friture sur les ondes dans leur futur partenariat ?

  • L’emploi, un vrai scandale. Ses prédécesseurs ont bâti, lui, il les détruit en faisant fuir les commerçants ! Et il prétend le contraire ! Combien de Villeneuvois ont trouvé un emploi grâce à lui si ce ne sont les emplois municipaux précaires pourvus avant les élections de 2014 et non renouvelés à terme ? Soyez rassuré, tout va aller pour le mieux maintenant que Galonnier nous promet l’implantation d’entreprises qui ont déjà leur personnel ! Les Villeneuvoises, les Villeneuvois ainsi que les commerçants du centre-ville vous remercient de continuer à développer ce qui les tuent.
  • La lutte contre les inondations est toujours au point mort. De nombreuses communes voisines (Sérignan, Valras, Sauvian pour ne pas les nommer) sont aujourd’hui protégées parce qu’elles ont pris le problème à bras le corps durant les dix dernières années à l’instar de Galonnier dont la chaise vide au syndicat Béziers-La mer a été moult fois évoquée. 10 ans de perdu.
  • L’EHPAD qui va mieux d’années en années mais dont les caisses sont constamment renflouées à grands coûts d’avances sur le budget. Galonnier nous informe que nous ne disposerons pas d’autorisation visant à accroître sa capacité, y compris au travers d’unités spécialisées. Encore une promesse de campagne qui ne sera pas tenue !
  • Et pour finir les finances communales. Encore un mensonge qui ne résiste pas aux faits! Hier épinglé par la Chambre Régionale des Comptes dans un rapport de 53 pages (Cliquez ICI pour le consulter), notre bonimenteur émérite remercie aujourd’hui les élus pour « le sérieux de la gestion des deniers publics qui permettra, cette année encore, au titre de l’exercice budgétaire 2017, de disposer d’un excédent de plusieurs centaines de milliers d’euros ». Verdict au prochain conseil municipal. Nous avons déjà, à plusieurs occasions, dévoilé le secret de la gestion Galonienne qui consiste à renflouer les caisses en empruntant de fortes sommes avant de demander des subventions et aides diverses.

Gare à la gueule de bois !

R.V.