Commémoration 8 mai 1945

Ce 8 mai marque la victoire des Alliés et la capitulation de l’Allemagne nazie. Mais cette année, la commémoration sera réduite à sa plus simple expression à cause de la crise du coronavirus.

Une situation inédite depuis 1946.

Nous pouvons cependant nous interroger sur la pertinence des pouvoirs publics d’avoir restreint cette commémoration essentielle pour le devoir de mémoire. En effet, comment peut-on comprendre que dans 3 jours les écoles devront rouvrir leurs portes, le travail reprendre et les transports en commun brasser à nouveau des centaines de milliers de personnes alors qu’aujourd’hui les abords du Monument aux Morts seront déserts.

Il s’agit là d’un manque de courage et du sens des responsabilités manifestes au plus haut niveau de l’Etat, doublées d’une offense et d’une absence totale de confiance envers celles et ceux qui souhaitaient rendre physiquement hommage aux 60 millions de victimes de la seconde guerre mondiale, soldats et civils, mortes en combattant, sous les bombardements ou dans les camps de concentration nazis.

“Le verbe Résister doit toujours se conjuguer au présent” (Lucie Aubrac)

Fabrice Solans

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire