Conseil en gestion ?

Le dernier Conseil Municipal a connu des moments forts. Ceux d’une tragédie jouée par un grand acteur, saigneur du village, « Comediante ! Tragediante ! ».
Le 1er acte, et non des moindres, relatait le compte rendu de la chambre régionale des comptes (CRC) sur la gestion Dilapidmanienne depuis 2009.
Il est sans appel, catastrophique et pointe du doigt l’amateurisme (pour ne pas dire la mauvaise foi et le tripatouillage), le manque de prévision (et surtout de provisions), les coûts exorbitants de la masse salariale, l’ampleur des contentieux, les mauvais choix de la municipalité et son inertie, le clientélisme, la grande vie offerte aux collaborateurs du maire (avec nos impôts), la progression spectaculaire de la dette et la dangerosité de la situation financière vers laquelle nous précipitent Dilapidman et son troupeau de mougeons.
Tête basse, la majorité a un temps supporté la fessé, tentant ensuite de se justifier sans y parvenir.
Il faut dire que la ligne de défense empruntée au chenapan à la bouche auréolée de confiture (bien que niant les faits) ne pouvait suffire.

Pour une fois, l’opposition « idéale » ne s’y est pas trompée en dénonçant vertement la gestion calamiteuse de la majorité, l’endettement record (+ 66%), le cas du très cher conseiller politique du maire, les scandales de l’EHPAD, la mauvaise gestion du personnel, etc.
Elle a conclu en faisant peser la menace d’une éventuelle action en justice.
Peut-être, pour faire oublier qu’elle gère main dans la main avec Dilapidman la commune depuis deux ans.
L’autre opposition, fut plus cinglante encore et appela à la démission du maire.
Ce « débat » n’appelant pas de vote, le plat suivant fut prestement servi alors que les convives avaient encore la bouche pleine.

Villeneuve-le-beziers_main_square

Le point n°2, le débat d’orientation budgétaire (succession de vœux pieux), était un prélude à l’endormissement des élus, bercés par le ton monocorde et légaliste de notre édile, toute une heure durant.
On relèvera tout de même au passage, 250 000 € de subvention au CCAS, 105 000 € au centre aéré, la formalisation de la convention avec l’établissement public foncier (pour gérer à la place de la municipalité incapable et dessaisie, la carence en logements sociaux), la modification du PLU pour permettre la construction de 80 logements sociaux rue du Romarin, le nom de Jean Laurès donné à la médiathèque et celui de place des anciennes écoles au nouveau parking où la seule prestation « espace vert » coûte la bagatelle de 56 000 € (ce doit être billets verts?).
Très cher !
Surtout lorsqu’on dispose d’une myriade d’employés municipaux pour assurer les travaux en régie !

Bref, de longs monologues soporifiques, assortis vers la fin de séance par quelques remarques propres à détendre l’atmosphère.
Puis, vinrent les questions diverses…
Ces dernières ont permis à notre grand comédien d’exprimer tout son talent, s’offusquant de manière très exagérée sur le questionnement au sujet de ses indemnités perçues pendant de longs mois alors qu’il n’était pas en fonction et restait injoignable.
Rageur et menaçant le groupe « Idéal » de procès au pénal, Dilapidman se servait de ce gros coup de théâtre pour effacer ne serait-ce qu’un court moment l’objet premier du Conseil Municipal : le rapport de la CRC, affligeant pour sa désastreuse gestion !
Invoquant même l’ancien maire qui avait lui aussi touché ses émoluments pendant son hospitalisation.
Rappelons à ce tragédien que Michel Solans n’avait été absent qu’un seul mois et qu’il était resté joignable et décisionnaire !
Et s’il était besoin d’en rajouter, on insisterait pour souligner qu’à l’époque, Villeneuve n’était pas ruinée par son édile au point de rogner sur le salaire du 1er magistrat.
La ficelle qui consistait à manier l’attaque en guise de défense était un peu grosse.
Peu de Villeneuvoises et de Villeneuvois seront dupes, pas même du prétexte du groupe « Idéal » de n’avoir pu répondre faute de levée de séance… à croire que le saigneur les a muselé !

A vous de juger !

R.V.

2 réflexions sur « Conseil en gestion ? »

  1. Mais qu’est ce que les Villeneuvois attendent pour attaquer en justice cet escroc ?
    Les faits sont avérés et confirmés par le rapport de la Chambre Régionale des Comptes. La loi est claire et ce maire l’a enfreinte sans vergogne.
    Alors, qu’est ce qu’il vous faut de plus ?
    A moins que vous préfériez attendre jusqu’en 2020 que la commune soit complètement ruinée ?
    J’ai bien peur que les mougeons ne soient pas seulement dans la majorité de “l’édile” et vu la passivité des habitants à se faire tondre, il aurait bien tort de ne pas continuer à en profiter.
    N’oubliez pas que cet argent si difficilement gagné mais si facilement dilapidé par ce petit baron est en moins dans votre poche et manquera pour l’avenir de vos enfants. Et il ne s’agit pas de petites sommes ! En 2020, Galonnier prendra sa retraite en toute quiétude et en toute impunité après vous avoir bien plumé.
    Est ce vraiment cela que vous désirez ?

    1. Pour rafraîchir la mémoire de tous les Villeneuvois.
      Voici le dernier texte du blog du Maire depuis un an passé.
      lien:
      http://vivrevilleneuveautrement.blogs.midilibre.com/
      __________________________________________________________________
      10/02/2015
      Monsieur le Maire a repris ses fonctions
      Oui, c’est vrai, la méchanceté est gratuite, monsieur Garcin ; si elle était payante vous seriez ruiné !
      Pourquoi autant de fabulations, autant de délires sur certains blogs au sujet de l’état de santé de monsieur le Maire ? Est-ce pour déstabiliser les Villeneuvoises et Villeneuvois ou tout simplement le désir insidieux de prendre le pouvoir ? La défaite vous reste en travers du gosier ! Pourtant il aurait été citoyen et républicain d’avoir un peu d’humanité et de respect vis à vis des moments difficiles dans la vie de notre premier magistrat.
      Mais tranquillisez-vous !! Nos vous informons officiellement que monsieur le Maire Jean-Paul Galonnier a repris ses fonctions. Par ailleurs nous lui souhaitons bonne reprise et lui exprimons tout notre soutien dans l’exercice de sa mission.
      Merci à ceux qui ont été compréhensifs durant cette période et sachez que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour œuvrer ensemble pour le bien de notre village.
      Nous investirons notre énergie dans l’action municipale et non dans des critiques stériles qui n’apportent rien aux Villeneuvois.

      « Chacun tourne en réalités
      Autant qu’il peut, ses propres songes ;
      L’homme est de glace aux vérités
      Il est de feu pour les mensonges. »
      La Fontaine
      12:22
      ____________________________________________________________________

      Ça fait un an passé et c’est de pire en pire !
      Et pendant ce temps il manifestait a Béziers ?
      Un peu de réflexion et jugez par vous même.
      Faut manifester place Michel Solans pour demander la Démission du Maire et de son conseil.

Laisser un commentaire