Conseil municipal : un gros emprunt et des projets sociaux !


Article du Midi Libre du 15 mai 2020.

La mairie organise un Conseil Municipal lundi 18 mai avec à l’ordre du jour des décisions qui vont engager la commune pour les décennies à venir. Si elle peut tenir un Conseil aussi important, c’est parce que l’ordonnance du 1er avril 2020 prise après le vote de la loi d’urgence sanitaire l’y autorise. En effet, bien que nous soyons encore entre les deux tours, le Maire peut gérer la commune comme en temps normal grâce à ces dispositions. C’est aussi pour cela que la page Facebook de la mairie est redevenue un véritable outil de propagande municipal depuis quelques semaines avec un véritable déferlement de photos et d’articles à la gloire du Maire, surtout avec la rumeur persistante d’un second tour pour le 21 juin. Mais ce n’est pas parce que la loi lui permet beaucoup de choses que le Maire doit pouvoir tout se permettre. La décence et le respect auraient voulu que des sujets aussi importants ne soient pas traités entre les deux tours, surtout quand on ne récolte que 279 voix au premier tour.

Interrogé par le Midi Libre qui se questionne sur la possibilité d’une “manœuvre électorale”, le Maire, qui n’a pas daigné -ou n’a pas été capable- de répondre lui-même, a laissé à son très cher DGS le soin de répondre.

Pour résumer:
Emprunt de 1,5 millions d’Euros sur 20 ans;
Révision du Plan Local d’Urbanisme pour permettre la réalisation de 4 programmes de logements sociaux sur des terrains à l’origine destinés à l’activité économique, situés sur la zone de la Montagnette. Je rappelle que lors des inondations du 23 octobre dernier, le bassin de rétention situé juste en-dessous des logements sociaux en construction à la Montagnette justement avait allègrement débordé;
Cession de 2 terrains de plus d’un hectare derrière l’ancienne gare pour la construction de logements sociaux dits “inclusifs”. Tiens, voilà que l’ancien monde se met à parler comme le nouveau monde!!!

Nous avons donc un conseil municipal composé en grande partie d’élus qui ne seront plus là après le second tour, comme par exemple le 1er adjoint qui s’est présenté aux élections à… Brusque dans l’Aveyron, mais qui vont quand même devoir voter des sujets très importants pour l’avenir de Villeneuve.

Nous sommes impatients de connaitre le choix de l’opposition “constructive”. L’article évoque en effet une possible entente pour le second tour entre deux listes…
Interrogé par le journal, je n’ai pas souhaité entrer dans la polémique, mais j’ai alerté le Sous-Préfet des dérives électoralistes de ce qu’il reste de la mairie en place.

Fabrice Solans

2 Comments

  1. Pour oser faire un conseil municipal entre les deux tours et à huis-clos, et faire voter un emprunt d’1,5 Million d’Euros faut vraiment avoir des dettes en retard à payer.

    Jusqu’à quel point a t-il le droit d’engager la commune en tant que Maire sortant ? Même avec cette ordonnance du 1er Avril 2020.

    PS: Emprunt sur 20 ans !!!

    • Qui en plus prendra ces décisions avec l’ancienne liste, alors qu’il a déjà fait un premier tour avec une nouvelle liste ?
      Incompréhensible ???????????

      J’espère que Monsieur le préfet va lui enseigner la MORALE.

      Et l’opposition constructive ? On l’entend pas ! Eux si habitués à dénoncer…… et à avoir tort.

      Ah ces maudits cartons ! On oublie toujours quelque chose au dernier moment en cas de déménagement.

Laisser un commentaire