IVRE ENSEMBLE

L’idylle entre Jean-Pierre Marc et Jean-Paul Galonnier va pouvoir se poursuivre à l’agglo.
Par le plus pur des hasards, l’investissement « désintéressé » du docteur au sein de l’EHPAD lui sauve sa place à la CABEM alors que par ses savants calculs politiciens, il permettait de sauver les rouges fesses du mal-Aimé.

Ironiquement c’est sa propre place qu’il mettait sur la sellette !

C’était sans compter la collusion de la majorité Villeneuvoise et de son « opposition » idéale qui par l’intermédiaire d’Ariane Descals-Soto, se défausse au chevet d’un docteur bien malade.
La majorité Dilapidmanienne offrirait donc un de ses sièges d’agglo pour le chef de file de son opposition.

Du jamais vu même de mémoire d’anciens … de l’EHPAD!

La connivence n’a jamais été aussi probante qu’aujourd’hui.
Espérons que la sagesse des anciens prendra le pas sur les tentatives de récupération de procurations comme ce fut le cas lors des dernières élections municipales.
Bien que l’acte soit louable, les quelques 20 000€ d’économies pour le poste de médecin coordonnateur de l’EHPAD suffiront ils à lui racheter une conduite auprès des 1072 électeurs du groupe idéal qu’il a lâchement abandonné par ses multiples revirement d’alliances et de positionnements : réunir les 3 têtes de listes qui s’étaient déchirées par le passé, fusionner avec la liste de Michel Garcia alors qu’il avait promis son contraire, donner son vote à Jean-Paul Galonnier pour la présidence de l’agglo alors qu’il se positionnait comme son plus farouche opposant, servir la soupe à la majorité…

Comment peut-on encore avoir confiance ?

Vous l’avez bien compris, tous les moyens sont bons pour garder les petits privilèges.
Le docteur pourra continuer à fanfaronner… ma foi, ça a bien réussi à Galonnier.

A vous de juger !

R.V.

Laisser un commentaire