La nature reprend ses droits

En moins d’un mois, avec la réduction drastique de l’activité humaine, la nature a déjà commencé à reprendre ses droits. C’est dire si l’impact de nos sociétés “civilisées” aura été néfaste à la planète depuis la fin de la seconde guerre mondiale. La consommation à outrance au détriment de la terre qui nous nourrit et nous fait vivre prend un brutal coup d’arrêt, peut-être salvateur, avec l’irruption du coronavirus. Cette crise sanitaire devra être l’élément déclencheur d’une prise de conscience collective nous permettant de penser un autre monde, plus solidaire, plus proche les uns des autres, plus humain.
Lisez l’article ci-dessous dans son intégralité, son contenu est à la fois sidérant et porteur d’espoir.

https://www.lefigaro.fr/sciences/confinement-les-animaux-se-reapproprient-les-villes-20200328?fbclid=IwAR0OxDDKl4t4BKPzUFS97X5I92yeoWlJPQx4zl34_dmaD2Z32jF-yf1vLeQ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire