Le T. G. V. ? Tarif Grave pour Villeneuve !

Il semblerait que la décision d’acter la gare TGV sur Villeneuve l’ait été par le Président de l’Agglo.

Il s’agirait aussi d’une réponse politique à la Ville de Béziers et ce, au détriment de notre commune.

Alors que les gares à Amiens, à Avignon, à Reims et dernièrement à Montpellier sont implantées au milieu de nulle part, dans le Biterrois on l’implante dans un milieu urbain, urbanisé et urbanisable !

Cette décision est un non-sens économique pour notre territoire.

Jugez plutôt :

–        2,2 millions de mètres carrés seront spoliés

–        Plus de cent maisons seront rasées…

Ce dossier n’a pas été défendu par les élus !

Cette décision inique sonne la mort de la commune et c’est intolérable !

Le PIG (projet d’intérêt général) n’est pas figé puisque depuis sa publication en 2000 il a été profondément modifié ne serait-ce que sur l’impact environnemental du fait des modifications de tracés. Nous sommes dans un Etat de droit et, dès notre arrivée aux affaires, nous attaquerons cet arrêté car les différentes modifications ont entaché son intégrité.

Nous avons les moyens juridiques pour cette confrontation judiciaire.

Si le TGV est un mal nécessaire, je suggère au Président de l’Agglo de « voir » avec le Maire de Sérignan pour installer cette gare chez lui !

Très sérieusement, cette affaire ferroviaire apporte une nouvelle preuve de l’incapacité politique et juridique de la commune à faire valoir ses droits les plus fondamentaux.

Fabrice Solans pour l’équipe PERSPECTIVES 2020-2026

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire