Mauvais diagnostic !

Lors du dernier conseil municipal, une nouvelle demande d’avance de trésorerie pour le CCAS a été présentée par le maire et son caissier (le 1er adjoint P. Sol), soutenu par son médecin (mauvais) conseil et validé par le troupeau de mougeons.

En effet,  une avance de 150 000€ (1 million de francs ou 100 millions d’anciens francs) a été offerte afin de boucher un énième trou.

Et ça continue encore et encore… position 4 pattes d’accord, d’accord ?

Pour rappel : en moins d’un an, le CCAS a été renfloué de 200 000€ au bénéfice de l’ EHPAD + une subvention de 50 000€ en décembre 2015 puis 200 000€ toujours au bénéfice de l’ EHPAD + 250 000€ en février 2016 pour mener à bien ses actions.

A croire que leur action se résume à creuser des trous sans fond !

Pourtant selon le « diagnostic averti » du docteur, la situation de l’ EHPAD était redevenue saine après que les Villeneuvoises et les Villeneuvois aient été obligés de renflouer leur mauvaise gestion à hauteur de 400 000€.

Hors, 50 000€ supplémentaires ont été accordés et lors du dernier conseil 150 000€ supplémentaires viennent se rajouter.

Problème de vision dans le marc de café ou erreur de diagnostic ?

Afin de justifier cette nouvelle avance, le prétexte annoncé viendrait d’un décalage chronologique entre les recettes et les dépenses.

Il semble illusoire que le CCAS soit en mesure de rembourser cette somme dans un délai d’un an car il n’aura pas pu se constituer un  fond de roulement d’ici là.

Il s’agit donc d’une nouvelle avance pour combler un déficit, en somme une nouvelle avance à perte de vue.
460 000€ en 2015, 650 000€ en 2016 EHPAD et CCAS tout bien compté avec le stylo derrière l’oreille comme à la vieille époque.

La seule nuance étant qu’il s’agit là de notre argent.

Permettez-nous d’être inquiet dans le cas où les manœuvres politiciennes conduiraient notre mauvais diagnostiqueur à continuer à siéger prochainement à l’agglo pour défendre nos intérêts !
C’est à croire que Jean-Pierre Marc a choisi de poursuivre le sillon tracé par l’adjointe au portefeuille troué qui a généreusement choisi de lui laisser sa place à l’agglo… ainsi que sa calculette !

« La façon la plus sûre de ruiner un homme qui ne sait pas gérer son argent est de lui en donner davantage encore. »
George Bernard Shaw

A vous de juger !

R.V.

Une réflexion sur « Mauvais diagnostic ! »

Laisser un commentaire