Nous aurait-on menti ?

Je suis sidéré en lisant l’interview surréaliste que le nouveau directeur de l’EHPAD de Villeneuve-lès-Béziers a accordé au Midi Libre le 04/09/2019.

A peine nommé, il a déjà pu faire le constat accablant d’un établissement en dérive.

On y découvre que l’organisation du personnel et la gestion des retraités qui y vivent sont déplorables.

Tout est à revoir, à repenser, des protocoles de prise en charge des patients jusqu’aux conditions de travail des salariés.

Le directeur annonce même qu’il devra trouver « des subterfuges pour avancer » face aux difficultés financières de l’EHPAD.

Source : Midi Libre du 04/09/2019

Mes pensées vont d’abord aux résidents qui ont le DROIT d’être accompagnés dignement dans la dernière partie de leur vie et c’est le DEVOIR des élus que d’y veiller, ce qui est loin d’être le cas au vu des errements observés dans la gestion de cette maison de retraite depuis des années.

Je pense bien évidemment également aux salariés et au travail remarquable qu’ils accomplissent au quotidien et qui font face avec la plus grande des dignités à un travail déjà éprouvant et rendu encore plus difficile par l’incompétence de leurs dirigeants.

Ainsi, nous réclamons :

1- Des explications de la municipalité qui procède à ce chamboulement à six mois des élections. Pourquoi avoir attendu autant de temps ? Et pourquoi maintenant ?

2- Des explications de Jean-Pierre Marc, docteur retraité, conseiller municipal d’opposition et candidat déclaré aux prochaines élections, qui clame haut et fort que depuis qu’il est devenu médecin coordonnateur de l’EHPAD (avec le soutien de la majorité municipale), tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes : les patients sont accueillis dans les meilleures conditions qui soient, le personnel travaille dans la joie et l’allégresse, et les finances sont saines.

Une certitude : voici deux prétendants à la fonction de maire qui ont une nouvelle fois fait preuve de leur fourberie et de leur incompétence.

Fabrice Solans et son équipe Perspectives 2020 – 2026

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire