On marche sur la tête !

Au détour de son discours inaugural lors du dernier Conseil Municipal, le Maire a enfin rendu officiel ce qui était jusqu’ici officieux mais que tout le monde ou presque savait déjà: le vrai patron dans cette mairie, c’est bien le Directeur Général des Services (DGS), “C. M.-R.” qui marche allègrement dans les pas de son prédécesseur.

Ses pouvoirs déjà étendus ont encore été amplifiés, de sorte que c’est maintenant lui qui est définitivement à la manœuvre en compagnie du futur ex-premier adjoint qui est en partance puisqu’il s’est présenté aux élections municipales à Brusque, dans l’Aveyron.

On croit rêver!

Nous avons donc un salarié de la fonction publique, qui, pour faire court, fait la pluie et le beau temps à la mairie. Enfin, pour le beau temps on attendra encore un peu.

Vous aurez donc compris que le Maire, totalement transparent, en roue libre totale, n’a plus de maire que le nom. Il est aux abonnés absents depuis bien longtemps, à part pour inaugurer les chrysanthèmes ou se faire prendre en photo avec son nouvel ami, le maire de Béziers. Le véritable maire, c’est bien le DGS.

Voici quelques exemples parmi d’autres:
– Depuis le début du confinement, c’est le DGS qui orchestre toute la propagande municipale tel un coryphée du théâtre grec antique.
– Quand le Midi Libre sollicite le Maire, c’est le DGS qui répond à sa place (article du 15 mai dernier).

Extrait du Midi Libre – 15.05.2020

– Lors d’un Conseil Municipal en juillet dernier, le DGS s’est autorisé à recadrer un élu de la République et à lui faire la leçon en lui expliquant qu’il ne comprenait jamais rien (article Midi Libre du 3 août 2019).

Extrait Midi Libre 3.08.2019

Un employé qui commande un élu! On marche sur la tête.

Nous regrettons que ce sympathique personnage n’ait pas démissionné de son poste en temps et en heure afin de pouvoir se présenter aux élections municipales pour exercer son pouvoir en pleine lumière. Mais on peut aussi aimer l’ombre et ne jamais en sortir. Cependant, il n’est jamais trop tard, et si les élections devaient être repoussées au mois de janvier 2021, il en aurait la possibilité si il quittait son poste de DGS d’ici à juillet 2020. Je serais alors enchanté de l’affronter. Mais il lui faudrait pour cela ce qu’on appelle du courage…

Fabrice Solans

2 Comments

  1. En premier lieu HONTE au Maire et au Conseil Municipal de ce fameux jour ou le DGS actuel s’est mêlé d’un débat du Conseil avec un élu, en l’occurrence Monsieur Palatsi, et que dire de Monsieur Francis Rizzi ??? Tout le Conseil en principe aurait du faire taire cet employé (DGS) car lui personne l’a élu, c’est vrai et bien connu que ces GENS là ne font que passer, mais nous à Villeneuve on les accumule.
    Monsieur le DGS, connaissez vous seulement le palmarès de Monsieur Renée Palatsi pour le village, vous ne lui arrivez même pas à l’ongle du petit orteil, demandez aux Villeneuvoises et Villeneuvois !
    Monsieur le DGS, quelques exemples pour la route, il est à l’origine de presque tout (avec quelques uns)
    Président du Foyer Rural, ancien joueur et Arbitre officiel à la J.S.V, également pour le Foot, même la Féria……..etc etc…..(la liste est trop longue) Et vous avez osé dire qu’il ne “”comprenait rien pour les festivités”” ??? Vous n’imaginez pas comment vous avez été moqué dans tout le village.
    Non mais Ho !!! Faut arrêter là car les Villeneuvois sont rebelles et pas dupes du tout.
    A votre place je me méfierai du Monsieur qui se débarrasse de tout ce qui l’em…de et vous le donne en récompense. Attention c’est déjà arrivé…………..!

    Pour l’opposition de la majorité (MDR) on peut comprendre leurs frustrations, c’est maintenant ou jamais !

  2. @Mr. Solans Fabrice,

    Si vous en venez aux affaires de la commune par la volonté des citoyens de Villeneuve, un conseil, soldez ou rendez cet emprunt qui n’es pas de votre ressort, car on sent bien de leurs part, la
    Fanfaronnade servant à vous impressionner.

    Cordialement.

Laisser un commentaire