Archives par mot-clé : EHPAD

Quand la parole pousse aux actes…

Depuis octobre 2014, Rassemblement Villeneuvois ne cesse de dénoncer les manquements de la majorité municipale, bien aidée et accompagnée de l’opposition dite « constructive » du groupe du Docteur Jean-Pierre Marc.

Par le biais de ce blog, nous avons souhaité faire entendre la voix des Villeneuvoises et des Villeneuvois pour que nos élus cessent leur gestion désastreuse, se mettent enfin au travail et que l’opposition remplisse son rôle.

De surcroît, personne ne sera dupe de la récente intervention du chef de file du groupe Idéal visant à faire d’une pierre deux coups :

Faire oublier qu’il est l’initiateur du projet d’antenne relais Orange, dont son vote favorable pour une implantation près des écoles et de la crèche municipale en aura écœuré plus d’un, tout en se positionnant, avec la fourberie qui le caractérise, comme le sauveur d’un EHPAD bien mal en point qui ne doit son salut qu’à grands renforts d’emprunts et d’avances tout droit sortis des poches du contribuable Villeneuvois.

En lançant la phrase « Quand on joue groupé on gagne ! », le roublard a tenté de faire croire à la population que l’agrément d’un durée de 15 ans accordé par l’ARS était la résultante d’actions entre élus majoritaires et sa soi-disant opposition idéale alors qu’elle n’est réellement que le fruit du travail du personnel de l’EHPAD (ses permanences, sa qualification), de la sécurité sanitaire liée aux soins, aux produits consommés, au cadre de vie ainsi qu’aux actes médicaux  et pratiques des professionnels (docteurs, kinés, pharmacies…).

https://www.ars.sante.fr/la-mission-dinspection-controle-des-agences-regionales-de-sante

Pour ce qui est des finances, on attendra encore longtemps les bilans qu’il se serait empressé de dévoiler à la population s’il avait tenu son engagement et sa parole en tant qu’opposition plutôt que de camoufler la réalité !

On attendra également son avis sur les récentes déclarations d’un DGS qui outrepasse son rôle en faisant un procès d’intention à 3 médecins en exercice, les accusant d’être à l’origine de l’absentéisme d’un personnel communal bien mal considéré et laissé en roue libre depuis qu’ils sont aux affaires de la communes.

Malheureusement, les dénouements tragiques avec les personnels communaux n’ont jamais été aussi nombreux qu’avec cette funeste municipalité.

N’en déplaise à Cédric Moulin-Renault, ce sont bien l’aveuglement, le déni, le mépris et les positions dogmatiques du maire et des élus qui ont des conséquences néfastes voire dangereuses dans la bonne marche des services et la santé tant physique que psychologique de nos agents communaux.

Personne ne sera dupe non plus du soudain réveil des élus en matière, entre-autres, de festivités de fin d’années sur la place du village qui bien que plaisantes sont loin d’être innovantes et surtout très éphémères.

A 27 mois des prochaines élections municipales, la fourmilière s’active et tente de faire illusion…

Après tout, cela avait bien fonctionné en 2014 !

Vous l’avez compris, nos élus nous ressortent une nouvelle fois le concept qui consiste à laisser crever le village pendant 5 ans et à mettre le paquet dans les tout derniers mois pour faire gober à la population qu’il fait bon vivre à Villeneuve-lès-Béziers.

On attaque donc les grands travaux, on reparle de passerelle, on ressort la balayeuse, on baisse la taxe d’habitation de 20€…

Même le carton d’invitation à la cérémonie des vœux à la population a subi un lifting !

Quand vont-ils enfin assumer pleinement leurs mandats désastreux ?

Alors que le DGS ose prétendre que la municipalité est « EN MARCHE », les Villeneuvoises et Villeneuvois ont bien compris que c’est de la poudre de Perlimpinpin !

R.V.