Archives par mot-clé : gestion

Poches percées !

Le récent rapport de la Chambre Régionale des Comptes épingle très sérieusement la gestion communale de Jean-Paul Galonnier.

Si la lecture de ses chiffres et de ses recommandations ne suffisaient pas à démontrer le grave danger que représente Dilapidman et sa gestion en « bien pire de la famille », voici un bref comparatif avec les autres rapports de la Chambre Régionale des Comptes intéressants les communes du grand Biterrois.

  • Avec Béziers, récemment inspecté (même si la comparaison reste discutable du fait de la taille différente des Collectivités, le fait d’entendre pis que pendre sur ses finances rend l’observation pertinente), on relèvera que la CRC ne soulève que 6 recommandations (au lieu de 10 pour Villeneuve-lès-Béziers) et qu’elles touchent pour 5 d’entre elles des points semblables (assurer une meilleure qualité de l’information financière, améliorer le taux de réalisation des investissements, améliorer la fiabilité des comptes, procéder à un ajustement des emplois budgétaires et emplois pourvus, régulariser la gestion du personnel).
    Dernière recommandation pour Béziers : évaluer le coût des ZAC.
    Patience ! Jean-Paul Galonnier obtiendra peut-être aussi cette recommandation s’il touche prochainement à la Montagnette ou autre ZAC de la Méridienne.
    A moins que « l’opposition idéale » ne lui fasse une fois de plus son boulot.
    Et puisque nous évoquons Béziers, continuons le parallèle dans la mesure où seuls 2 petits % en terme de charges de personnels séparent les deux Collectivités (61% pour Béziers, 59% pour VLB en 2014).
    Autre point de rapprochement avec Béziers : la dette par habitant.
    Celle de Villeneuve est conforme… à celle d’une ville de 70 000 habitants (1354 euros / habitant alors qu’elle devrait se situer vers la moyenne de 794 euros) !

NUL-A-CHIER

  • Avec Pézenas ?
    Son rapport de la Chambre Régionale des Comptes rendu le 21/12/2011 ne fait état que de 4 recommandations dont deux pour la gestion de l’abattoir et de la gestion de la distribution de l’eau qui sont à améliorer.
    Un point semblable est à souligner : les largesses accordées au directeur de cabinet (certes, dans des proportions bien moindres qu’à Villeneuve).

 

  • A Vias (pour la période 2005-2010), à Palavas, à Lunel, à Florensac, les rapports de la Chambre Régionale des Comptes ne soulignent pas véritablement de problèmes et encore moins de méfaits contrairement à Villeneuve-lès-Béziers.
    Ils indiquent qu’il n’y a pas d’observation particulière et précisent que « la gouvernance municipale et l’information des citoyens sont apparues satisfaisantes » !

A défaut d’autres rapports de la CRC disponibles, nous avons poursuivi le comparatif au moyen des chiffres 2014 pour les communes voisines (accessibles sur le site: décomptes-publics.fr).
Hormis Valras, mauvais élève qui toutefois se rattrape bien sur les investissements, Villeneuve-lès-Béziers apparait comme la commune la plus mal gérée du Biterrois !

Voici quelques chiffres synthétiques, en euros et par habitant:

Charges / HabitantVilleneuveServianBessanValrasSauvianNissanmoyenne strate
PERSONNEL672341336965431394432
IMPÔTS LOCAUX400414363697483451414
RÉSULTAT COMPTABLE6310614553100159124
INVESTISSEMENT280560138652349729308
EMPRUNT288420313066457
DETTE FIN D’ANNÉE1354154266018987211518794

Et pour les Collectivités de moindre taille :

Charges / HabitantPortiragnesCersBoujanmoyenne strate
PERSONNEL644312406347
IMPÔTS LOCAUX619322429357
RÉSULTAT COMPTABLE323107175154
INVESTISSEMENT225251357307
EMPRUNT00057
DETTE FIN D’ANNÉE806681758710

Enfin, pour les Collectivités de strate légèrement supérieure :

Charges / HabitantSérignanViasFlorensacmoyenne strate
PERSONNEL597706310533
IMPÔTS LOCAUX530623278451
RÉSULTAT COMPTABLE143437148124
INVESTISSEMENT555391241317
EMPRUNT092066
DETTE FIN D’ANNÉE947799649870

Édifiant non ?

Et le plus grave c’est que tel un pissenlit sur la chaussée, Dilapidman persiste puisqu’il prévoit (entre autre) un nouvel emprunt pour 2016 d’un peu plus de 2,5 millions d’euros faisant fi du rapport de la Chambre Régionale des Comptes.

Et que penser aujourd’hui du reste des élus de la majorité ?

Ne comptez pas sur eux pour faire amende honorable et se retirer, tous les adjoints et conseillers, honteux et confus, comme le corbeau de la fable, devant le désastre qu’ils ont provoqué.

Et dire que depuis plusieurs mois la seule solution miracle qu’ils aient trouvé c’est de mentir outrancièrement à la population, prétextant que tous nos écrits ne sont que tissu de mensonge afin de se dédouaner de la gestion catastrophique qui est la leur.
Or, tout le contenu de ce blog est authentique et vérifiable, encore faut-il que les Villeneuvoises et les Villeneuvois soient conscients de la situation dans laquelle les responsables locaux nous ont mis et cessent de prendre pour argent comptant la parole d’un marchand de rêves dément !

Un pour tous et tous pourris … on vous l’avait bien dit !

A vous de juger !