Archives par mot-clé : Projet d’Aménagement et de Développement Durable du SCOT

Fermez les yeux et imaginez….

Fermez les yeux et imaginez….

Un village aménagé au milieu des vignes, des arbres, des espaces verts.
Puis la pression démographique et les modes d’habités font que ce village grossit.
Tant mieux, il attire du monde, c’est qu’il y fait bon vivre dit-on.
Alors on réfléchit, on réalise de nouveaux aménagements en essayant de garder des espaces de verdures, des arbres nécessaires à l’environnement et à un cadre de vie agréable.
On aménage des espaces avec des fontaines tout en considérant le besoin de parking alors on allie le tout.
Ce village est un endroit agréable, avec une bonne réputation.

Maintenant ouvrez les yeux et regardez autour de vous.

On aménage, on tente d’améliorer mais on a du mal à concilier cadre de vie et besoins de nos chers concitoyens.
A quoi bon, on enlève les fontaines.
Normal l’eau est chère.
M. le Maire est-il au courant que les fontaines pour la grande majorité fonctionnent en circuit fermé.

On coupe les arbres, mûriers platanes, palmiers, platanes, acacias.
Normal ils avaient le chancralonnier.
Mais dites nous M. Le Maire avez-vous installé une cheminée dans votre bureau ?
Vous savez que ces essences ne sont pas idéales pour cela ?

A l’heure où on se bat contre la déforestation et où on est de plus en plus attentif à notre environnement qui, si on ne le protège pas nous emmène à notre perte, notre cher maire lui, pratique le tout béton.
Les seules choses qu’il fait fleurir sont les STOP, les merdes de chiens, le clientélisme et les incivilités.

Adieu le cadre de vie,
Adieu les discussions à l’ombre des platanes,
Adieu le paysage, et bientôt adieu à l’oxygène, le village s’asphyxie. 

Pourtant, on aurait pu penser qu’une once d’humanité l’avait gagné puisqu’un banc avait été installé sur le muret pour que les villageoises et les villageois puissent s’y retrouver.
Ca n’a pas duré longtemps.
Mais vu qu’il était placé à l’endroit le plus dangereux, on peut se poser des questions !!!!

Alors M. le maire on diminue les places de parking, on diminue le nombre d’arbres, on supprime les font aines, il semble que vous ayez oublié une de vos responsabilité en tant qu’élu local la protection du patrimoine paysager.
Il semble que la dégradation naturelle de ce patrimoine ne suffit pas, elle avait peut-être besoin d’un coup de pouce supplémentaire.

Il est donc utile de vous rappeler qu’au sens du code du patrimoine ce dernier se caractérise par « son intérêt historique, artistique, archéologique, esthétique, scientifique et technique. Il s’entend également des éléments du patrimoine culturel immatériel ».
Ainsi qu’il soit architectural ou paysager, qu’il soit protégé au titre des monuments historiques ou pas qu’il soit imposant ou pas, les arbres, les fontaines, les croix… sont tout autant d’éléments qui marquent l’identité d’un territoire.

C’est ce qui fait la particularité d’une commune.
C’est ce en quoi chacun se reconnaît.
Alors qu’il soit naturel ou pas, il est arrivé jusqu’à nous et nous nous devons de le transmettre et non de le défigurer.

Il est aussi nécessaire de vous rappeler que plus localement la préservation du socle environnemental du territoire est un des premiers axes du document d’orientation générale du Schéma de Cohésion Territoriale du Biterrois (SCOT).
Galonnier ne semble donc pas du tout prêt à relever le défi n°3 du Projet d’Aménagement et de Développement Durable du SCOT « cultiver l’attractivité du territoire par le développement d’un urbanisme durable et la qualité de vie au quotidien ».

R.V.