Un sacré mesclun !

Je ne peux pas résister à poster l’édito de ce jour du rédacteur en chef adjoint du Midi Libre. Il y dénonce les tambouilles d’entre-deux tours et les fusions ou tentatives de fusion entre les listes.
Ce n’est pas que dans les grandes villes que cela se passe.

A Villeneuve-Les-Béziers, toutes les listes que j’avais en face de moi se sont parlées après le 1er tour. La moins bien placée a préféré jeter l’éponge sans aller plus loin, mais entre les trois autres des discussions ont bien eu lieu, avec comme principal objectif de m’abattre, l’intérêt des Villeneuvois étant relégué au second plan.

Toutes ont reconnu ces tractations et l’ont même écrit. Si la triple-entente ne s’est pas réalisée pour des histoires d’égo assez floues, deux listes ont tout de même acté une fusion contre nature.
Quant à moi, fidèle à mes engagements, je n’ai discuté avec personne. Nous sommes partis 27 et deux suppléants, nous arriverons avec les mêmes 27 et deux suppléants.

Fabrice Solans

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire